Mère au foyer : du rêve à la réalité…

Il y a quelques mois, j’étais ravie de pouvoir élever mon enfant en restant à la maison le temps de ma reconversion professionnelle. Je m’imaginais maman au foyer épanouie et au top de sa forme, hyper à l’aise avec bébé dans les bras et la poussette dans l’autre, allant rejoindre au parc ses amies mamans au foyer (à dos de licorne) ou bien se retrouvant autour d’un café à la maison avec les enfants jouant à côté, le tout avec un maquillage impeccable et une coiffure parfaite, une maison toujours nickel, une vie sociale débordante, le temps de prendre du temps pour moi et tout le tralala…

Mais ça, c’était dans mes rêves les plus profonds.

  • Je suis une maman épanouie, c’est vrai, mais j’avais juste zappé qu’avant d’être une maman, j’étais une femme, et de ce côté, l’épanouissement est très loin.
  • Je ne suis pas toujours au top maquillage et coiffure (non pas que je ne veuille pas). Question maquillage, j’ai sincèrement la flemme, surtout quand j’arrive ENFIN à prendre une douche vers 16h (avec Gabriel dans le transat qui m’applaudit), pour me démaquiller 3h plus tard non merci. Puis la coiffure, c’est souvent à la va vite pour éviter que mon fils ne me les arrache. Puis comme j’ai perdu pas mal de cheveux et que j’ai un semblant de frange qui repousse, on dirait que j’ai une coupe mulet (et c’est très laid). Ça fait presque un an que je n’ai pas vu un coiffeur, imaginez la tête de mon balayage.
  • Bébé dans un bras et poussette dans l’autre… Comment dire ? J’ai trop pris la confiance avec mes muscles ! J’ai autant de force qu’une crevette en fin de vie (et le gabarit qui va avec) et je pensais que j’allais pouvoir monter et descendre mes 2 étages tranquillou avec mon fils de 9,5kg et la poussette (qui pèse 2 tonnes sans exagérer), le tout avec le sac à langer et mon sac à main, NORMAL ! Ah ah ah… Je suis mignonne hein ? D’autant que pour couronner le tout, j’ai une vertèbre bloquée depuis au moins 2 mois et que je traîne toujours pour aller chez l’ostéopathe (vous avez le droit de me gronder).
  • Les amies mamans au parc ou autour d’un café… Ah oui, bah je n’ai pas d’amies mamans au parc, donc ça limite la socialisation. Du coup à la place, je vais à la ferme à côté de chez moi et je parle avec mon fils, les chèvres et les moutons ! Bah quoi ? Les chèvres aussi sont des mamans !
  • Un appartement nickel… Bon, je suis plutôt ordonnée et organisée, donc c’est loin d’être Bagdad chez moi, ceci-dit, mon fils a souvent des poils de chat sur les mains quand il traverse le tapis du salon avec ses doigts mouillés (ou il bave directement sur le sol ou la table basse). Je ne passe pas l’aspirateur tous les jours, je ne lave pas tous les jours (OH LA LA QU’ELLE EST CRADE CELLE LA !), mais c’est rangé (oui, je range les jouets de mon fils pendant ses siestes et tous les soirs et je plie ses dalles, pour le moment). Je ne supporte pas recevoir du monde dans un appartement mal rangé et sale (oui bon, je suis un peu maniaque, c’est de la faute de grâce à ma maman).
  • Toute la journée je n’entends que des babillages. Pour entendre de vraies personnes parler, il faut que j’allume la TV, et ces personnes ne me parlent pas à moi (le principe de la TV quoi). Alors quand mon homme rentre à la maison le soir, je le saoule à lui raconter ma vie (ou celle des autres), mais ce qu’il ne comprend pas, c’est que toute la journée, c’est un bébé de 9 mois qui me « parle » et que j’ai besoin d’un minimum de conversation. Je l’envie tellement quand il s’en va le matin que je le guette par la fenêtre (oui, comme un chien) et je le jalouse de parler à des adultes durant sa journée.
  • Et en ne bossant pas, je n’ai pas de temps pour moi. C’est la dure réalité. Quand t’es mère au foyer, tu n’as pas un moment à toi avant que bébé soit couché (remarque, ça doit dépendre du rythme de bébé). Le seul moment que je trouve est quand je vais faire une sieste (et que mon homme gère Gabriel), parfois je simule la sieste, juste pour pouvoir être tranquille (désolée mon amour) car à partir du moment que je suis dans le salon, c’est automatique, je suis de surveillance. Je n’ai plus le temps pour moi car pendant les (courtes) siestes du petit, je jongle entre la vaisselle, la lessive, l’entretien de la maison, les papiers, les repas et si j’ai le temps une douche SEULE et manger.

Je rigole comme ça car c’est plus simple mais honnêtement, je le vis mal d’être à la maison, d’autant que depuis que Gabriel se lève tout le temps et partout, je n’ai plus le temps de bosser sur ma VAE (pour celles et ceux qui n’ont pas suivi, j’essaie de valider un diplôme). Je fais partie de ces femmes qui ont besoin d’une vie personnelle et professionnelle pour pouvoir s’épanouir, et cette dernière est en stand by.

Je ne suis pas juste une maman. Je peux à la fois être une bonne mère et une femme épanouie. J’ai besoin d’un boulot gratifiant, d’une vie sociale, de sortir boire des verres de temps en temps, de parler à des adultes durant mes journées, de bouger de chez moi, d’avoir le temps de me faire un p***** de gommage sous la douche ou d’un masque, d’aller chez le coiffeur, le tout en profitant de mon amour de bébé qui grandit et qui fait de moi une maman comblée. Parce que je n’ai pas non plus besoin d’être juste une femme. Je suis une femme et une maman, les deux à la fois pour un équilibre parfait à mes yeux.

Au départ je culpabilisais, je voyais toutes ces mamans au foyer épanouies depuis parfois plusieurs années, alors que moi je n’en pouvais déjà plus au bout de quelques mois. Finalement, en lisant plusieurs articles comme celui-ci, j’ai compris que j’étais loin d’être la seule et que je n’étais pas une mauvaise mère pour autant, car oui, j’aime mon fils plus que tout, là n’est pas le soucis.

Au final, le soucis n’en est pas un, hein ? Il me suffit juste d’être une maman active, alors envoyez-moi vos bonnes ondes et un peu de motivation pour que mes projets puissent se réaliser, et que je devienne une SUPER MAMAN ACTIVE !

Laetitia

Illustration : Confidentielles

16 commentaires sur “Mère au foyer : du rêve à la réalité…

Ajouter un commentaire

  1. Comme je me retrouve .. Kiran à bientôt 5 mois et je n’en peux plus de rester chez moi à rien faire et de ne parler à personne d’autre que ma grand mère .. 🔫 je voulais rester avec lui un an mais je crois qu’on va rétrécir légèrement cette « pause » professionnelle 😬

    J'aime

    1. C’est pas facile de se consacrer uniquement à son rôle de maman en oubliant d’être femme. J’ai hâte de reprendre une vie professionnelle même si mon projet fait que ça va prendre du temps. Je te souhaite de retrouver vite ta vie active ! 😘

      Aimé par 1 personne

  2. Hahaha ça me
    Fait penser à un article que j’avais écris en mode coup de gueule! Pcq clairement la vie de mère au foyer on imagine que c’est le club med mais ils sont tellement loin de la réalité les gens 😂😂 après c’est sur c’est pas facile mais je me
    Disais c’est pour la bonne cause … mais encore parfois j envie monsieur et j’ai supplié d’être un homme dans une autre vie… pcq Le
    Pire c’est que souvent l en’tourage lui même ne se rend pas compte 😳😳

    Aimé par 1 personne

      1. Tu sais j’ai encore bcp de temps alors que Ꮥienna-ℛose a 19 mois.. (je suis indépendante) r du coup je suis mega présente pour elle donc même encore à l heure actuelle les gens me demandent ce que je fais quand je ne travaille pas , la blague… parfois quand monsieur rentre Le
        Soir et qu il ose sortir un ❝❞t’as fait quoi auj? J’avoue j’ai envie de Le
        Tuer 😂😂 mais on s’aime hein 😂😂 pire on a remis ça 😬😏🤦🏼‍♀️🤦🏼‍♀️

        Aimé par 1 personne

      2. Oh merci beaucoup 🙊☺️☺️ la dpa est Le 7 septembre (comme ma grande d’ailleurs de base) en fait j ai tjs voulu des enfants rapproches … puis piur être franche bébé 2 est arrivé un peu par surprise et pas du tout dans un ❝bon❞ timing,. Mais depuis je suis heureuse de pouvoir remettre ça car Ꮥienna-ℛose évolue bcp et elle me rend nostalgique de ces débuts meme si je meurs d’amour et que je suis trop trop fière 🙂 puis trop de poupons dans mes connaissances 😂😂

        J'aime

      3. Ah bah il faut le faire pour la même DPA ! Je comprends totalement la nostalgie, même si ça ne me donne pas envie de recommencer de suite. 😂 Je trouve les mamans d’enfants rapprochés courageuses car je m’imagine mal avec un second (pas le bon moment non plus pour nous). J’espère que ton premier trimestre s’est bien passé. 😘

        Aimé par 1 personne

      4. Hihihi elle est née en avance la miss mouhahhaha on verra si deuxième suit la même trace. Ben en fait c’est l’article que j écris en ce moment les enfants rapproches .. mais en gros je me
        Dis que ça va être bcp de boulot (même si la miss est vrmt autonome) mais en même temps je me voyais trop ps sortir des couches piur y revenir un jour .. un jour ou j aurai enfin récupéré ma
        Liberté de femme… alors je suis heureuse et ça me motive d’autant plus à récupérer ce qui m’appartient par la suite à commencer par mon corps 😍😍😍 mais je comprends .. moi je trouve les autres courageux justement 😂

        J'aime

  3. je te comprends … suite a la naissance de mon 2 eme j’ai repris a mi temps … mi temps c’etait trop peu pour moi … J’ai apprécié d’etre a la maison aller chercher ma grande a la cantine, faire des petits pots a loulou , pouvoir profiter d’eux … Mais j’appréciais autant plus d’aller au boulot prendre l’air !!! j’en ai écrit un article aussi si tu veux le lire =)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :