⚠ La sécurité routière de nos enfants : Connaissez-vous Sécurange ?

⚠ Cet article a pour but de sensibiliser et conseiller mais en aucun cas de juger ou faire sentir coupable ! 

Il faut savoir que de simples petits gestes peuvent améliorer considérablement la sécurité de vos enfants en voiture, et qu’il n’est jamais trop tard pour prendre de nouvelles habitudes. Les premiers mois de vie de Gabriel, je n’étais pas un exemple, mais au fil du temps et avec les bonnes informations, j’ai corrigé mon comportement face à la sécurité routière de mon enfant.
C’est donc dans ce but que je vais vous donner quelques petits conseils que j’ai appris au fur et à mesure sur ce sujet.

tenor

Tout ce que je vais résumer sur cet article est détaillé sur le site SECURANGE que je recommande mille fois pour n’importe quelle interrogation concernant les règles de sécurité, les sièges autos, les crash tests, TOUT. A chaque astuce, je vous dirigerais vers un article de SECURANGE.

  1. Tous les sièges ne se valent pas !

Ce n’est pas parce que vous allez acheter un siège auto chez les grandes enseignes de puériculture qu’il est forcément bon. Il existe de nombreux crash tests qui permet d’évaluer le niveau de sécurité d’un siège auto.
Un siège auto mal noté au crash-test peut être vendu s’il est homologué.
Consulter les crash tests sur Sécurange

  1. La coque est le plus sûr pour un nouveau-né.

Et il en existe une très bonne à partir de 40 euros : la Be one SP de Nania, et elle peut accueillir bébé jusqu’à 13kg ! Je vous invite à aller consulter l’article de Petite-Vivi qui parle de cette coque.
Il faut savoir qu’on sait qu’une coque n’est plus adaptée à bébé lorsque sa tête dépasse, qu’il atteint le poids maximal (9 ou 13kg selon les coques) ou que le harnais est trop bas derrière les épaules.
Une coque est toujours orientée dos à la route.
La nacelle est déconseillée car bébé est perpendiculaire à la route et sa tête ne sera pas maintenue en cas de freinage brusque/choc.
Coque Nania Be One SP sur Sécurange

  1. Le dos à la route est recommandé jusqu’à minimum 2 ans, idéalement 4 ans.

Le dos à la route est 5 fois plus sûr.

dos route

Lors d’un freinage, la nuque de bébé est beaucoup moins mise à l’épreuve s’il est dos à la route.

Il existe des miroirs à accrocher sur les tétières pour pouvoir voir bébé même s’il est dos à vous.
Beaucoup pensent que les enfants ne sont pas bien installés car leur jambes sont pliées en dos à la route : observer la majorité des enfants, ils ont souvent les jambes pliées automatiquement, ce n’est pas une position inconfortable. Maintenant, si vous êtes petites comme moi, je me souviens avoir été mal à l’aise en cours de sciences au colège/lycée à cause de mes jambes qui pendaient dans le vide sur les chaises hautes. Ce n’est peut être pas confortable non plus pour les enfants en face route dont les jambes pendent également.

Le dos à la route / Rear facing par Sécurange

  1. Les réhausseurs sans dossiers sont déconseillés.

Et depuis 2017, ils ne sont plus homologués pour les moins de 22kg/125cm.
Le réhausseur avec dossier permet de mieux adapter la ceinture à votre enfant et de mieux tenir la tête en cas de choc/freinage.
Il s’utilise jusqu’au 10 ans de l’enfant minimum.
Les réhausseurs par Sécurange

  1. Il NE faut PAS mettre de manteau en voiture.
    Ça vaut pour vos enfants mais aussi pour vous.
    L’épaisseur d’un manteau gène le bon fonctionnement du harnais et peut faire glisser celui-ci en cas de freinage brusque/choc (ça compresse les tissus et donne l’effet d’un harnais mal serré).
Manteau freinage
Image prise sur le site Sécurange.fr


Ici, on a un plaid enfant dans chaque voiture pour recouvrir Gabriel pendant les trajets, mais il existe aussi des chancelières ou la technique du manteau à l’envers.
Les dangers du manteau par Sécurange le blog

Petits plus :

  • Lire la notice lors de l’achat d’un siège pour une installation optimale.
  • TOUJOURS attacher l’enfant à son siège auto, même sur des petits trajets (ça paraît logique dit comme ça, mais je vois beaucoup trop d’enfants pas attachés sur la route).
  • Vérifier l’installation du siège auto de temps en temps (ceintures vrillées, tension des ceintures, voyants isofix,…)
  • Changer de siège auto en cas de collision à plus de 10km/h (certaines assurances prennent en charge le siège, il faut d’ailleurs que je demande à la mienne).
  • Ne jamais oublier qu’il en va de la sécurité de votre enfant et que même si vous vous faites confiance sur la route, vous n’êtes pas seuls et on ne sait jamais sur qui on peut tomber.

Résumé

Je sais que je ne suis pas originale en faisant un article comme celui-ci qui, a été fait en 1543492 fois par un tas de blogueuses, mais c’est un sujet bien trop sensible pour que je n’en parle pas (puis je bassine ma famille depuis le début sur la sécurité, le dos à la route, le manteau à retirer par -12°C, les sièges et tout le blabla, donc autant vous bassiner aussi, ne m’en voulez pas 😀)

Vous l’aurez compris, ces informations sont à partager sans modération. Envoyez toutes vos connaissances vers SECURANGE et surtout, soyez prudent ! ♥
Mon astuce perso quand je n’arrive pas à trouver ce que je veux sur le site, je tape l’info que je cherche suivi de Sécurange sur Google. 

Laetitia

Toutes mes sources viennent de : Sécurange , Sécurange-leblog , la page Facebook de Sécurange et Le groupe Facebook de l’association Sécurange 

 

10 commentaires sur “⚠ La sécurité routière de nos enfants : Connaissez-vous Sécurange ?

Ajouter un commentaire

  1. Il est toujours bon de faire une piqure de rappel sur ce qui semble être du bon sens mais qui ne l’est pas pour tout le monde. Tu vois, autant je comprends que l’on puisse acheter d’occasion pour des vêtements ou de la puériculture, autant j’ai du mal avec ceux qui veulent ne pas investir dans un bon siège au détriment de la sécurité de l’enfant ! Surtout que la plupart du temps ces personnes n’hésitent pas derrière à aller s’acheter des objets high tech très chers !
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis aussi une grande addicte de Securange et je fais chier ma famille pour ces règles du manteau et parce que je veux pas que mes parents rachentenr un siège (non recommandé) et d’occasion (donc impossible de savoir ce qu’il en est des accidents !)…

    Une vraie mine d’or et il vaut mieux en parler trop que trop peu !

    Aimé par 1 personne

    1. Mes parents suivent mes choix donc ça va. Ils sont chiants quand je donne des directives et râlent un peu mais ont fini par ne plus m’embêter avec le dos route déjà. 😂
      Mes beaux parents n’ont pas de siège pour mon fils donc c’est le mien que j’installe le peu de fois où ils le prennent en voiture. Pareil pour le dos route, ils ne disent plus rien.

      Aimé par 1 personne

      1. Ma mère a fini par tomber sur un article d’une femme qui a eu un mega crash dont les enfants étaient heureusement dans un bon siège en dos route sans veste et qui montrait à quel point ça les avait sauvé… du coup ça a calmé ma mère !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :