Adieu les contraceptifs hormonaux : Stérilet en cuivre, bilan des 2 mois !

Deux mois de pose de stérilet en cuivre et argent (mon utérus en a de la chance), un premier bilan s’impose.

Pourquoi un stérilet en cuivre ?

Je supportais de moins en moins les hormones. Entre les pilules qui m’ont donné des mycoses (#glamour), l’oubli de celle-ci depuis l’arrivée de Gabriel, le changement pour l’anneau vaginal qui n’a rien donné de meilleur (à part que je ne l’oubliais plus du coup), ça n’allait plus. Vous avez déjà lu les notices des contraceptifs hormonaux ? Les effets secondaires ?

Fréquent (1 à 10 sur 100): troubles des cycles, douleurs mammaires, céphalés, humeurs dépressives, migraines, nausées, pertes vaginales épaisses, mycoses, sautes d’humeurs brutales. Peu fréquent (1 à 10 sur 1000): perte de libido, troubles de la pression artérielle, vomissements, diarrhées, acné, démangeaisons, chute de cheveux, rétention d’eau, prise ou perte de poids. Rare (1 à 10 sur 10 000): allergies, asthme, écoulements des seins, perte de l’audition, érythèmes, caillots sanguins dans une veine ou artère pouvant provoqué une thrombose veineuse profonde, une embolie pulmonaire, une crise cardiaque, un AVC, caillot sanguin dans le foie, les reins, l’estomac, l’intestin, l’œil, mini AVC, …

Oui, oui, on empoisonne les femmes avec les hormones tandis que ces chers messieurs sont peinards. Et encore, ce n’est qu’un petit aperçu de ce que ça peut provoquer à long terme.
Et vu que je cumulais pas mal d’effets secondaires, pas trop graves mais bien dérangeants, j’ai pris sur moi et ma peur d’avoir un bidule dans l’utérus et j’ai sauté le pas.

Déjà, j’ai fait appel à une sage-femme plutôt qu’à une gynéco car plusieurs de mes copinautes me l’ont vivement conseillé. En allant sur un groupe de mamans des alentours, on m’a recommandé une super sage-femme, avec qui le contact et le rendez-vous d’information s’est très bien déroulé.

Comment s’est passé la pose ?

Le rendez-vous s’est pris le 2ème (ou 3ème) jour de mes règles pour une insertion plus facile avec la lubrification des règles. Je devais prendre du Spasfon deux heures et 30 minutes avant le rendez-vous. Je dois avouer que j’étais très stressée, j’avais la certitude que j’allais avoir très mal. La sage-femme m’a rassuré en me disant qu’elle n’utiliserait pas la pince de Pozzi (pince qui sert à tenir le col de l’utérus) qu’elle trouve barbare à moins de ne pas avoir le choix.

Stérilet

Le schéma (trouvé sur Google images) résume bien ma pose, sans la pince de Pozzi, à la place elle a mis un spéculum qui a très bien fait le job. Elle a mesuré mon utérus avec l’hystéromètre pour bien placer le stérilet, ensuite elle a reporté la mesure sur l’inserteur pour l’insérer avec le stérilet. Une fois à « bonne profondeur », elle a lentement retiré l’inserteur pour n’y laisser que le stérilet. Elle a ensuite coupé le fil assez pour qu’il ne me dérange pas (on ne le sent pas mais il est possible de le toucher avec les doigts pour « vérifier »), et voilà !

Bon, j’ai eu un spasme de fou quand le stérilet est entré dans mon utérus, comme une contraction. Elle m’a laissé le temps qu’il fallait pour me relever, tranquillement. Ça m’a donné une vive douleur, qui revenait par moment, pendant 2 bonnes heures à peu près. J’ai eu moins mal ensuite mais le premier mois était quand même douloureux, presque tous les jours.

S’en est suivi un cycle irrégulier de 22 jours, puis 11 jours de règles très abondantes, puis un second cycle de 32 jours et là, j’arrive (normalement) à la fin de mes 10 jours de règles moins abondantes, mais quand même. C’est Bagdad dans mon slip, ça me gave, ça me fatigue, ça m’irrite mais mon rendez-vous de contrôle avec ma sage-femme n’a rien donné d’alarmant. C’est normal, le corps se bat contre cet objet inconnu, il va mettre quelques mois à s’y faire. Puis, je n’ai plus de douleurs hors règles et mes règles sont quand même moins douloureuses ce cycle-ci que le cycle dernier. ON Y CROIT !

Il faut savoir que lorsque j’ai arrêté la pilule pour tomber enceinte de Gabriel, j’avais des cycles réguliers, donc j’espère que ça reviendra comme ça, que je puisse prévoir (#organisée).

Depuis ma pose de stérilet et pour surveiller mes cycles, j’utilise l’application CLUE que j’ai téléchargé sur Play Store. Elle est complète, simple et en français, je la trouve très pratique !

Question sautes d’humeurs, je pense que j’ai encore le corps blindé d’hormones, je déprime un peu et j’ai du mal à sentir la différence, donc je referai un bilan dans quelques mois pour voir s’il y a vraiment une différence !
Question carences (avec les règles abondantes), j’ai doublé mon traitement de Ferrograd (fer) sous peine de perdre ENCORE mes cheveux.

Je sais que vous êtes pas mal à avoir votre propre expérience avec le stérilet en cuivre et je suis curieuse de lire vos commentaires (ou articles, n’hésitez pas à me partager tout ça). Pour celles qui n’osent pas franchir le pas, j’espère que cet article vous aidera à prendre une décision (sachant que la meilleure décision, c’est la votre).

N’oubliez-pas de me suivre sur Facebook, Instagram et Twitter ou je poste régulièrement !

Laetitia


8 commentaires sur “Adieu les contraceptifs hormonaux : Stérilet en cuivre, bilan des 2 mois !

Ajouter un commentaire

  1. Je suis en essai BB2 mais je me pose sérieusement la question pour après. Je veux arrêter les hormones et ça me semble le meilleur compromis. Le souci, c’est que j’ai déjà des règles qui durent 1 semaine donc j’ai peur que ça vienne empirer tout ça… On t’a annoncer combien de temps pour vraiment t’y faire?
    Et j’utilise Clue également, j’adore ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas du tout pour ton cas. Le mieux sera de demander au gynéco ou à la SF qui fait ton suivi (j’ai choisi une SF car je me sens mieux avec) pour savoir si c’est la meilleure solution pour toi.
      Elle m’a dit 4/6 mois en moyenne. Déjà, je sens nettement la différence avec le premier mois qui a été douloureux.
      Clue est vraiment top, j’adore !
      Bons essais bébé 2 ! 😘😘

      J'aime

  2. Il faudrait vraiment que je prenne le temps de prendre rendez-vous avec la sage-femme qui me suivait après mon accouchement (je ne veux plus mettre un pied chez un gynécologue pour le moment), pour qu’on discute de tout ça. En tout cas, ton article me motive. 🙏🏼♥️

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as raison, je suis plus à l’aise avec la sage-femme que je ne l’étais avec la gynéco. Elle m’avait été conseillée par des mamans des alentours.
      Je te souhaite de trouver la motivation, je sais que les hormones et toi c’est compliqué. ❤️

      J'aime

  3. Pour ma part, ça a été un peu plus irrégulier et un peu plus douloureux les premières semaines, la douleur est restée pendant trois ou quatre mois (mais très supportable)… et ensuite, ça s’est régulé rapidement jusqu’à ne plus voir aucune différence entre le stérilet et l’absence totale de contraception 🙂 Je te souhaite la même chose !

    Aimé par 1 personne

      1. Moi ça va bientôt faire 5 ans là et tout roule… Après bien sûr ça dépend de chacune, mais rien ne m’alarme dans ce que tu décris, c’était tout pareil pour moi !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :