Ce jour où je me suis sentie la plus mauvaise mère au monde.

Il a certains moments de nos vies qu’on a besoin de partager, un peu comme un exutoire. Ce soir, j’ai envie de vous parler de ce jour-là, vous serez un peu comme des psy virtuels, sans diplôme, avec ou sans jugements, mais mes mots seront posés quelque part pour que dans quelques jours, semaines ou mois, je me relise et fasse le point avec moi-même.

Ce jour-là, je suis arrivée à un point où je me suis clairement dit que non, je n’aurais pas de deuxième enfant de peur qu’il soit comme Gabriel. De peur, oui, c’est violent, mais c’est réel, j’ai du mal à me voir gérer deux Gabriel, je ne m’en sens plus capable depuis ce jour-là. Alors oui, ces mots sont aussi durs à écrire qu’à les avoir pensés ne serait-ce qu’un instant. Ce jour-là, je me suis sentie tellement nulle, tellement mauvaise, tellement inutile et tellement démunie que j’ai réellement eu cette envie définitive de ne plus avoir d’enfants. Moi qui me sens si incomplète avec un seul enfant, moi qui rêve depuis toujours d’avoir deux enfants, moi qui depuis quelques semaines, ne pense plus qu’à ça, et bien , ce jour-là, ce moi était catégorique : Je ne voulais plus jamais d’enfants.

Mais alors que s’est-il passé ?

Rien de grave, même si ça aurait pu l’être dans un autre contexte.

Dès que je dois le mettre dans son siège-auto, c’est la guerre . Monsieur Gabriel veut être au volant, monsieur refuse de retirer son manteau (et j’explique ICI pourquoi il est indispensable de retirer le manteau d’un enfant et adulte lorsqu’on l’attache dans son siège), monsieur n’écoute pas, monsieur me fait courir de portière en portière et sans que je ne le remarque, ce jour-là, il a enclenché la fermeture centralisée, qui fonctionne portes ouvertes (chaque détail est important).
On sortait de son rendez-vous ORL, donc je n’étais pas chez moi, et d’habitude, je l’attache et je mets mes clés dans la poche de mon manteau, mais pas ce jour-là, vous l’aurez deviné. La suite est sans surprise, en refermant la porte côté Gabriel et en allant vers celle côté conducteur, impossible de l’ouvrir. Gabriel était enfermé dans la voiture et moi dehors. Oui, la situation que je n’avais jamais imaginée, celle qui me rappelait ces bébés enfermés dans la voiture de leurs parents irresponsables à mes yeux pendant qu’ils allaient faire leurs courses en pleine canicule. Je me suis sentie irresponsable à mon tour. Ce jour-là, j’ai dramatisé, mais j’ai ressenti une honte, un gros truc me tomber dessus et me faire perdre toute la confiance que j’avais accumulé en tant que maman ces dernières années, j’ai paniqué oui, forcément (souvenez-vous que je suis une grande angoissée de la vie), mais j’ai aussi tout de suite appelé le papa qui est arrivé en 15 minutes avec mon double de clefs en me disant que tout allait bien. Les 15 minutes les plus longues de ma vie, à essayer de baisser manuellement les vitres, rassurer mon fils qui commençait à en avoir marre…

Et si le papa n’avait pas été disponible ? Et s’il n’avait pas le double des clés ? Et si on était en pleine canicule ? Et si le chauffage était allumé à fond ? Et s’il était tout petit? Et si pendant ces 15 minutes, il s’était étouffé ? Des questions dont je n’ose même pas imaginer une réponse positive.

Bref, mon fils était enfermé dans ma voiture, seul. C’est vraiment tout ce que je retiens de cette histoire, j’ai été assez imprudente pour que ça arrive : Ce jour-là, je me suis sentie la plus mauvaise mère au monde.

Ce jour là, c’était aujourd’hui.

Laetitia

10 commentaires sur “Ce jour où je me suis sentie la plus mauvaise mère au monde.

Ajouter un commentaire

  1. Tu es une très bonne maman , ne doutes pas , ça arrive les accidents , ne remets pas en question ton rôle de maman , je suis persuader que tu fera une très bonne maman pour le prochain petit bout , tu es exceptionnelle j’adore te suivre , voir tes petits statuts le soir , craque un bon coup et remonte
    Avec tout mes bonnes ondes de maman qui a craquer aussi qui a fait des accidents pas grave
    Bisous à toi 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Tu sait sa peut arriver a tous le monde ce genre de situation et tu ete juste a côté tu ne la pas laisser seul et meme si sa aurais ete la canicule ou qu il s ettoufait et autre situation tu aurai fait wonder maman et tu aurait trouve une solution casser la vitre ou autre.
    C ete une erreur d inattention et sa peut arriver a n importe qu elle maman surtout avec de la fatigue accumuler .
    Moi perso je te vois tres bien avec 2 petit Gabriel lol.
    Guarde ta confiance de maman j adore voir t article avec ton bout dchou et dans le peu que je te sui je suis sur que tu es une tres bonne maman tres attentionné et plein d amour .
    Ne laisse pas cette frayeur t enlever ta confiance de maman .
    Des groooos biiisx 😘😘

    Aimé par 1 personne

  3. On a toutes dans nos CV de mamans des moments plus ou moins glorieux…
    C’était un accident et ton fils était en sécurité durant ces 15 min d’attente, tu étais là pour le surveiller et le rassurer.
    D’après ma mère, il m’est arrivé la même chose petite…jetais assez remuante et têtue on va dire….ça n’a pas empêché ma mère davoir deux autres enfants ( des anges! 😊) et aujourd’hui on rit de cette histoire…comme quoi!
    Bref, un moment de frayeur et de decouragement pour toi mais ne t’en veux pas, on passe toutes par là et on essaye de faire que le jour d’après soit plus doux que le précédent !
    Fais toi confiance !🙏

    Aimé par 1 personne

  4. Je pense qu’on est toutes passées par des moments qui nous fait douter de nous surtout avec nos petits bouts… pas évident d’être maman. A moi aussi il m’est arrivée des mésaventures avec le petit et j’en ai pleuré. Après dites vous qu’il était en sécurité vous étiez à côté et tout s’est bien terminé. 😄

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :