Gabriel à l’école : Premier mois en petite section.

Ce mois de septembre a été pour nous, un gros pas en avant dans notre vie de parents.

Gabriel est entré à l’école maternelle, en petite section.

Du côté des apprentissages, il était prêt. Il connaissait son alphabet, reconnaissait les lettres dans l’ordre ou le désordre, connaissait ses chiffres, comptait, savait les couleurs, les animaux, et un tas de trucs. Il a toujours été curieux d’apprendre et donc naturellement, le fait de pouvoir aller à l’école le remplissait de joie.

Moi j’étais un peu plus inquiète pour son comportement. Gabriel est brute, et l’est encore plus quand il ne contrôle pas l’environnement dans lequel il est. Il a du mal avec les règles (l’éternelle opposition vous voyez), aime bien faire comme il veut et est complètement surexcité en présence de personnes qu’il ne connait pas (sûrement ses émotions qui parlent). Bref, mon fils n’est jamais entré dans les cases de la société et pour l’école, je savais que ça allait être folklorique !

La rentrée

Ce fameux lundi 2 septembre, où l’excitation et l’appréhension étaient  jumelles, cette entrée en classe double niveau petits/moyens, le peu de temps en classe avec lui, aucune information et un chariot renversé au sol quand on lui a annoncé qu’on allait le laisser avec la maîtresse et l’ATSEM et qu’on reviendrait le chercher très vite. 
Sur le coup, on a été agacé qu’il commence l’année comme ça, mais avec du recul, je savais que c’était sa manière de nous dire qu’il avait peur. 

Finalement c’est avec le sourire qu’on a récupéré notre Gabriel à midi, mais toujours sans informations.

giphy

Les 2 premières semaines

COMPLIQUÉES ! 
Un soir, la maîtresse nous a pris à part avec le papa, et comme je le redoutais, Gabriel tapait en récréation, se défoulait à la cantine, empêchait les autres de dormir à la sieste, mais était concentré en classe.

Il tapait, oui, mais il tapait le seul petit garçon qu’il connaissait en dehors de l’école, le fils d’une copine, de la seule maman que je connaissais à l’école. Imaginez la honte que j’avais… Je suis passée par tous les états : l’incompréhension car il s’est toujours amusé avec ce petit garçon, la peine pour ce petit garçon qui est si mignon, la colère de revoir mon fils taper alors qu’il s’était calmé avec ça et la culpabilité de ne pas réussir l’éducation de mon propre fils. 
Je peux vous dire que j’ai beaucoup pleuré quand j’ai découvert ça (team hypersensible)…

Je vous avoue que j’ai crié. Mais finalement on a parlé, plus calmement, entre 6 yeux, en réexpliquant pourquoi il ne fallait pas taper, pousser. On a tenté de comprendre pourquoi ce petit garçon et il semble d’après les ATSEM que ce soit justement parce qu’il le connait. On a aussi découvert une morsure sur son bras (Gabriel est le genre d’enfant à ne pas aller dire à la maîtresse quand on lui fait mal ou même quand il tombe), on en a parlé avec la maîtresse très compréhensive, on lui a laissé un peu de temps.

giphy (1)

Côté école, c’était le mystère, on ne savait ni ses activités, ni ses repas, il était muet comme une carpe. Je me suis posée la question de savoir si l’école de Gabriel était une école pour futurs espions.
Puis j’ai appris que les enfants de son âge pensaient souvent qu’on savait automatiquement ce qu’ils faisaient (si seulement), et je me suis faite à l’idée de ne pas savoir grand chose…

L’activité extra scolaire 

On voulait qu’il fasse une activité à côté de l’école pour se défouler un peu. Les arts du cirque était idéal puisqu’il en avait déjà fait avec sa nounou. Malheureusement, le créneau horaire (jeudi 17h30 à 18h15 alors qu’il finit l’école à 17h), la fatigue du jeudi soir, l’envie de Gabriel se courir partout sur les tapis, le fait de devoir rester assis à écouter les 3/4 de la séance et d’attendre son tour, bref, tout ça a fait qu’on a stoppé après la période d’essai car il ne se défoulait pas assez, ça ne correspondait pas à notre pile électrique. A la place, on prend la draisienne, ou on va au parc et on le laisse se défouler librement et ça fonctionne mieux. 

Depuis 2/3 semaines

Il y a eu la réunion de rentrée, avec des explications concrètes de la maîtresse. J’ai enfin pu visualiser les journées de Gabriel, comprendre le fonctionnement de sa classe, en savoir un peu plus sur sa maîtresse et sur sa nouvelle vie d’élève.
Elle m’a très vite expliqué qu’elle sentait que Gabriel prenait beaucoup sur lui pour se concentrer en classe, pour mieux se défouler une fois sorti de la classe. Elle m’a aussi dit ne pas être inquiète, qu’il avait très bien compris que malgré sa douceur, sa maîtresse était aussi la figure d’autorité (il l’écoute très bien).
En terme d’apprentissages, il est en demande (mais pour le simple fait de vouloir s’opposer à tout prix, il soufflait les premiers jours quand on lui demandait de travailler). J’ai apprécié les explications de sa maîtresse, le temps qu’elle a pris pour me rassurer et son fonctionnement. Elle est douce mais ferme à la fois, c’est parfait !

Il progresse, parle mieux, s’exprime avec des phrases plus complètes, chante encore plus de comptines (c’était pas nécessaire #LafamilleTortue), fait du graphisme avec les moyens, fait de vrais bonhommes avec des bras et des jambes (la fierté de la maman, vous connaissez), commence à nous raconter quelques brides de ses journées et ses repas (même si c’est flou), nous parle de sa copine A., est content de nous voir à la sortie de l’école mais est content d’aller à l’école le matin (même si toujours pour le fun de l’opposition, il râle pendant 10 secondes devant la classe pour ensuite nous snobber totalement) et son comportement semble s’améliorer (même si on n’est pas à l’abri d’une rechute).

Si je devais faire un bilan de ce premier mois d’école, je dirais qu’il a été compliqué mais que tout doucement, on sort de cette spirale. A voir dans les semaines qui viennent, mais j’essaie de faire confiance à Gabriel qui y met du sien pour que ça se passe mieux. Je suis fière de ses progrès, de son évolution.

Et vous, comment s’est passé ce premier mois de rentrée scolaire?
Vos loulous sont en quelle classe cette année ?

Laetitia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :